Archives de Tag: régional

Café le vintage – Bordeaux

19 Quai Richelieu, pas loin de la porte Cailhau
Tél : ?
Ouvert tous les jours jusqu’à 2h du matin, quelle santé !
Paiement : CB sans minimum

Face à l’augmentation spectaculairement scandaleuse des prix dans les pubs et cafés, une bande de jeune propose une alternative économique pour les amateurs de soirées arrosées. Et qui plus est ils le font avec une certaine éthique : bières locales, boissons artisanales, vins bios. La façade ne paie pas de mine, c’est un ancien sex shop, si vous tenez à découvrir le lieu en dehors de la saison estivale n’hésitez pas à pousser la porte ! Aux beaux jours c’est la terrasse qui prend le pas, et comme elle est habituellement bien remplie vous ne pourrez pas la rater.
Le bar sert des bières à la pression, dont la Gasconha brassée dans les environs de Bordeaux (Pessac me semble-t-il, dites moi si je me trompe) – Des cidres et bières artisanales, plusieurs vins bio très corrects le tout assorti d’assiettes de charcuterie / fromage et depuis peu de bruschette, des tartines grillées italiennes.

Bon, ok c’est un bar à vin quoi ?! Bordeaux pas cher, c’est petit prix ? Alors ? Eh bien d’abord au Vintage le happy hour c’est chaque jour de 17h à 21h (laaarrge !) et le prix de la pinte est de 3€ (Oki, bière basque) ou 3,5€ (Gasconha) – plutôt cool quand même. Et le reste du temps elle vaut 4,2€ ! Je connais pas beaucoup d’endroits dans le coin où on vous proposera des tarifs comme ça ! (on peut même dire que certains établissements aux alentours pratiquent ouvertement le foutage de gueule tarifaire). Du côté du pinar, les verres commencent à 1,8€. Cool aussi. Et pour grignoter assiettes charcut’ à partir de 5€, bruschettes à de 5€ à 6,9€.

Le vintage

Spot parfait sur les quais, apéro sympathique et bon marché – très bonne musique d’ambiance, pleins de styles différents selon la météo. Le vintage c’est l’adresse bouche à oreille, on m’en a parlé, j’y suis allé, je vous en parle. Passe à ton voisin, zin !

Mars 2013
Pour des raisons administratives (haaa la France et sa réglementation), il est maintenant obligatoire de commander quelque chose à manger si l’on veut consommer une boisson alcoolisée. C’est gênant si vous ne souhaitiez que boire un coup avec un pote après le boulot, car au prix du verre il faudra ajouter 3,9€ au minimum pour le casse dalle. Par contre, sur la durée d’une soirée ça ne change rien par à la situation antérieure.Moins marrant, l’happy hour est s’arrête maintenant à 20h30. Perso, je trouve que c’est une mauvaise idée vue la hausse des dépenses par ailleurs.

Bonne nouvelle quand même, puisque le Vintage ouvrira dans peu de temps un second établissement situé rue Saint James où l’on  servira des rhums et de la bière, il ne manquera plus que les femmes pour une ambiance de marins !

Mars 2014
Le vintage café, c’est du solide ! Enfin… pas seulement, mais les tarifs restent constants – Pas d’augmentation sur les casses-dalles et l’ambiance est toujours aussi sympa – Ok, le happy hour pour les pintes a disparu (Rha merde quand même) ! Mais, mais il y a une compensation : un happy hour au pichet de binouze. What ? Bon, le truc c’est que vous pouvez commander un pichet de bière de 2,3 litres jusqu’à 20h à un prix imbattable (12€ pour de la Bud, 14€ pour de la Gasconha)… Faites le calcul, ça met la pinte à 3€ ou 4€ avec un bonus de 0,3 litres. Comparé au tarif des pubs bordelais c’est toujours moins cher. Et hors happy, on est à 4,5€ ou 5€, soit 1,5€ ou 2€ de moins. Go ! Go ! Go !
Tagué ,