Archives de Tag: portugais

Chez Georges – Cantine Portugaise – Bordeaux

53 rue des Faures – Place Saint Michel
Tél : Aucun, pas de résa
Ouvert le midi du mardi au dimanche et (sauf erreur) mercredi et jeudi soirs

Vas-y… Vas-y manger ton assiette de fromage pur machin, ton verre de pif total cuvée spéciale, le tout pour 13 balles, tellement garnie que 15 minutes plus tard tu remets ça, en qu’en fin de soirée t’as plus qu’à aller tapiner au bout du boulevard Jean Jacques Bosc pour renflouer ton compte. Vas-y dans les petits endroits so cool, so cozy, ambiance relax, voire vintage, totalement factices, de « l’authentique » complètement reconstitué. Y a deux trois trucs qui peuvent t’éviter d’y mettre les pieds : si le nom de l’endroit est en anglais : casse-toi. Si le nom de l’endroit est un jeu de mot : casse toi. Si tu vois des hypster, des théatreux ou des mecs avec des gueules d’architectes : casse-toi. Si le nom est exotique et que les tarifs sont prohibitifs : casse-toi. Bon, ok, pour le dernier cas tu te casses même si c’est pas exotique.

Voila, ouf. On respire. Si ce dont je viens te parler te file des boutons, parce que ça voudrait dire qu’on vit dans une société Ikéisée à l’extrême, alors j’ai une solution pour toi. Tu veux une cantine ? Une vraie ? Avec des habitués qui matent la télé, des toiles cirées parce que c’est pratique et non pas parce que ça fait cool et à bouffer suffisamment pour sauter le repas suivant ? Ok. VA CHEZ GEORGES.

Tarifs ? Y a pas plus simple : 11€ = soupe, entrée, plat, dessert et un excellent pinard Portugais – Attends, le vin c’est un demi (litre, coco) par personne.

Donc, moi j’te dis. Tu peux aller frimer avec tes potes et partager 2 demi portions à 4 histoire de consacrer tout le budget restant aux quelques verres de vin que tu dégusteras avec la lenteur la plus extrême. Ou alors, ou alors, tu rentres chez Georges. Ca paye pas de mine ? T’as jamais osé ? Et beh t’as tord. Suis le comptoir, dis bonjour au patron, pas sûr qu’il te réponde, monte à l’étage, re-dis bonjour à la dame et trouve une table.

4/5 entrées au choix (museau, oeufs mayo, saumon, crudités, etc.), 4/5 plats au choix (faux-filet, poiscaille, lomo, ventrèche), parfois de la morue (fort bonne), et en accompagnement des patates au four, des patates vapeur, des frites, des haricots, du riz ou de la salade. 2/3 desserts pas souvent maison, mais personne ne te mentira sur leur origine. Et, honnêtement la tarte aux pommes elle descend toute seule.

Un dernier mot sur le service : sympa, la nana est très marrante, des fois assez speed, alors la fais pas chier, mais tu verras qu’en discutant un peu tu vas te faire un p’tit trip dépaysant parce que comme elle est portugaise, elle a l’accent qui va bien.

Allez file, VA CHEZ GEORGES.

Tagué ,

Restaurant le petit zinc – Bordeaux

Juin 2016 : CLOSED !
Et voila… C’est fini. Mais pourquoi ? Hein ?

Barrière Saint Genès (juste en face de l’arrêt de tram)
Tél : 06 03 04 08 02
Ouvert le midi du lundi au samedi

J’aime bien l’idée de m’éloigner un peu du centre de Bordeaux pour partir à la découverte de quartiers un peu plus périphériques. L’ambiance y est souvent très agréable (Nansouty, Saint Genès, Bacalan et bien d’autres), les rues tranquilles et même si les bonnes adresses ne sont pas toujours légion on arrive quand même à dégoter quelques bons plans, comme ce Petit Zinc, une adresse familiale fréquentée par de nombreux particuliers. J’adore ces petits restaurants sans chichi ou l’on vous sert une cuisine maison simple mais agréable et qui se renouvelle régulièrement – en 4 ou 5 déjeuners je n’ai jamais eu le même plat du jour dans l’assiette.

Donc du bon mais aussi du pas cher : formule entrée + plat ou plat + dessert à 10,5€ avec un quart de vin – pour les plus gourmands à 12€50 vous aurez entrée + plat + dessert et quart de vin. Si la formule ne vous dit rien, le Petit Zinc propose un combinado (jambon cru, oeuf au plat, salade, frites) à 9€, foie de veau poêlé à 11€, poêlée de gambas à 10€ et pièce du boucher à 11€. Café à 1€20.

Le Petit Zinc dispose de 3 tables en terrasse : c’est animé, bruyant mais j’aime bien quand le soleil est au rendez-vous – j’y ai parfois traîné pendant 2 bonnes heures… Sinon en intérieur salle toute simple, typique de la petite boutique. Comme la capacité est pas énorme il est préférable de réserver. Service jusqu’à 14h.
Cette première excursion dans le sud me donne envie de continuer à fouiner dans le coin, y compris au delà des boulevards, cette barrière infranchissable ! En tout cas, Petit Zinc je reviens bientôt !

Tagué ,

Le Don Camillo – Restaurant – Bordeaux

7 Rue Camille Sauvageau
Tél : 05 56 91 31 50
Ouvert midi et soir, tous les jours sauf le lundi.
Paiement : CB

Il y a quelques dizaines d’années Saint Mich’ et Sainte Croix ont été des quartiers d’accueil pour des milliers d’immigrants espagnols et portugais venus chercher en France une vie un peu meilleure et on peut supposer que les cantines avaient du fleurir un peu partout. Aujourd’hui il reste quelques adresses entre Nansouty et les Capus, et deux vers Saint Mich’ (Casa Pino étant la seconde).
Le Don Camillo c’est le restau pas prise de tête ou l’on mange très correctement pour pas trop cher. La grande salle du fond est parfois un peu glaciale s’il n’y a pas trop de monde, mais il est également possible de demander de dîner dans la salle du bar, ce qui est parfois plus sympa l’hiver.

La carte propose une sélection de plats assez classiques plus quelques spécialités Portugaise de morue, au demeurant sacrément bonnes je vous l’assure. A la carte les prix oscillent entre 9€ et 14€ le plat. Moules frites à 11€ avec un verre de blanc. Sinon vous pouvez vous rabattre sur le menu à 13€ incluant entrée / plat / dessert et un 1/4 de vin rouge. Les plats proposés au menu changent chaque jour. Demi de rouge à 4€.

Septembre 2014
Le menu est passé à 14€ !

Mention spéciale pour les cocktails, le patron est un as des mélanges détonnants… Ses cocktails sont magnifiques, originaux, un vrai pro de l’alchimie alcoologique !!! Compter 7/9€…

Bonne adresse, très agréable l’été en terrasse (vraiment très agréable, ça pousse à l’apéro qui s’allonge), ouvert le dimanche. Bien quoi !

Tagué ,

Casa Pino – Restaurant – Bordeaux

Octobre 2016 : CLOSED !
La fin des haricots, c’est la fin des haricots ! Où est-ce qu’on va aller quand y a rien dans le frigo et que la flemme l’emporte ? Cette institution du quartier punaise, c’est la déprime totale. Toute une époque qui s’barre en sucette… C’est fini les cantoches, place à la cantoche concept, au nouveau qui se donne des airs d’ancien, à l’authentique de facade.

40 rue Traversanne
Tél : 05 56 31 96 48
Ouvert midi et soir, du mardi au samedi, ainsi que le dimanche midi.
Paiement : CB, chèques

Tant que le quartier de Saint Mich’ / Les Capus restera populaire on pourra y manger populaire ! Mais, ma nature optimiste étant ce qu’elle est, je suis à peu près certain que ça ne durera pas éternellement. L’appétit des opérateurs de l’immobilier va croissant toujours à la recherche de nouvelles proies profitables et le programme Euratlantlique aura bientôt transformé toute la zone en une nième zone d’habitation pour classes moyennes +, bobos ou pas leurs aspirations étant les même ça ne fera pas une grande différence quant au résultat. Adieu le dernier quartier popu de Bordeaux, allez vous faire voir en périphérie, près des Liddl.

Mais je m’égare ! Revenons à notre petite cantoche portugaise ! Casa Pino repose sur un principe simple : les gens ont faim et ils aiment les choses simples ! Aussi vous sert-on ici de la soupe de légumes maison (excellente), des entrées roboratives (museau, pâté, rillettes, oeufs mayo, hareng patates), des plats de consistance de type morue, lomo, bavette, merluchon, truite tout ça accompagné de frites, riz, pommes vapeurs. Et en désert ? Eclairs, crème brûlée, salade de fruits, fromage.

La bonne nouvelle, c’est qu’un menu proposant ces bons petits mets vous est facturé 13€ ! Même le soir ! Ici pas d’arnaque aux tarifs qui s’envolent quand la nuit tombe… Et la deuxième bonne nouvelle c’est que pour le même tarif vous avez droit à un 1/4 de vin rouge et un café ! Mieux que ça c’est pas possible.

Du côté de la clientèle c’est ce que j’aime : les gens comme vous (enfin j’en sais rien) et moi… Les clients d’une cantine quoi ! Tous différents mais donnant l’impression d’être un peu dans le même bateau. C’est très fréquenté, surtout en fin de semaine aussi je vous conseille vivement de réserver.

Voila, encore une bonne adresse de quartier. Sans chichi, pour les habitués. Idéal en famille, en couple, avec une bande de copains c’est encore mieux !

Tagué ,