Archives de Tag: bar

Le Furtado – Restaurant – Bordeaux

55 Rue Francin – A l’angle de la rue Furtado (face à la boulangerie Damiano)
Tél : 05 56 20 94 70
Ouvert tous les jours, service tous les midis et soirs sauf samedi et dimanche soirs.
Paiement : CB

Et voila le petit trésor, voila le petit bar brasserie comme je les aime. J’évoque parfois (souvent en fait si je suis honnête) la nostalgie des cafés restau populaires qu’affectionnaient les travailleurs et les VRP, avant l’horrible explosion des franchises de la restauration rapide et uniforme, fast ou pas, toutes garanties surgelés et sans personnalité. Bon là on y est dans le café plat du jour ! Tarifs populo, bonne bouffe à pas cher.
Le Furtado est un peu excentré, ce n’est pas le genre d’endroit qu’on découvre par hasard ou bien on est du coin ou bien on vous en a parlé.
L’hiver les clients sont serrés dans la salle de bar et la petite arrière salle, ambiance assurée. L’été vous pouvez manger dehors et l’expérience s’est avérée franchement agréable ! De prime abord je me serais pas vu siroter un verre de rosé à une terrasse rue Furtado, ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler une artère très très vivante (merci la segmentation urbanistique qui a transformé 80% des quartiers en zones dortoir, mais bref je m’égare) et pourtant… et pourtant… c’était bien cool. Bon, allez hiver été c’est la bonne adresse pour bien se caler la panse dans une l’atmosphère typique d’un bar de quartier avec patrons/patronnes bien dans le style : sympas et tchatcheurs, Gilberte a de la gouaille !

Alors ? C’est quoi le topo ? Plat du jour 7,5€ ou menu entrée/plat ou plat/dessert à 10€ ou le menu des bon vivants : entrée / plat / fromage / dessert + 1/4 de pinard pour 11€50 ! Et ceci MIDI ET SOIR ! J’insiste ! Même le soir ! Pichet de pinard supplémentaire à bon prix pour les gosiers en pente.

Mais bon, vu l’endroit où il est  situé qui peut vouloir y venir exprès ?
– les routard de l’auberge de jeunesse Barbey (avec ce que vous avez déjà marché, c’est pas les 300 mètres à pied qui vont vous faire peur hein ?)
– les voyageurs en train, la gare n’est qu’à 5 minutes à pied (500 mètres)
– les jeunes branleurs qui veulent teufer à Paludate (hé ho c’est 14 minutes d’après Google Map et ça vous aidera à écluser en marchant)
– et bien sûr tous les petits curieux Bordelais qui cherche des bons petits plans pour becqueter le soir entre amis ou à deux !

Janvier 2013
Petite augmentation des tarifs qui restent quand même très raisonnables : plat du jour à 8,5€ – menu complet à 12€50
Publicités
Tagué , , ,

Le Saint Christophe – Bar – Bordeaux

3, Rue Saint James – Juste à côté de la place Fernand Lafargue
05 56 44 52 08
Ouvert tous les jours de 10h à 21h, sauf le dimanche
Paiement : pas de CB, chèques acceptés

Le Saint Christophe est l’exemple parfait de ce qui se perd dans les centres villes : les endroits populaires. En vertu de la loi du rendement qui est inversement proportionnelle à celle de l’authenticité des lieux, la plupart des bars de quartiers qui pullulaient dans les centres villes ont quasiment disparus durant les 30 dernières années. Pour en trouver quelques spécimens il convient aujourd’hui de s’éloigner vers la demi périphérie, au risque de tomber sur des quartiers malheureusement transformés en zones dortoirs. Bref, profitons du Saint Christophe puisqu’il est toujours là depuis 1930 !
Aujourd’hui tenu par notre ami Naji, personnage haut en couleur et âme du lieu, ce bar est l’endroit idéal pour entamer une conversation avec l’inconnu(e) de la table d’à côté, jouer aux échecs (en blitz hé ! C’est un bar pas un club privé), flâner, profiter de l’expo du moment (parfois des toiles, parfois des photos, des dessins, parfois rien), lire le journal ou mater le mouvement perpétuel des piétons de la rue Saint James durant les beaux jours, calé en terrasse.

Thé à la menthe 1€, bière pression à 2,5€, blanc ou rouge à 2,5€, vin chaud 2,5€ en hiver, portion d’houmous 4,5€ à toute heure (un régal) et assiette Méditerranéenne du jour chaque midi pour 8,9€. Je me dois de préciser que Naji est un très bon cuistot qui prépare son plat du jour avec beaucoup d’amour et très peu de matières grasses. De temps en temps un gâteau chocolat maison sur le comptoir…

Le Saint Christophe, un petit bar qui vaut vraiment le détour et où se côtoient des gens très différents. Si vous aimez les humains, tentez-le coup. Mais pas qu’une fois durant 5 minutes ! On ne parle pas ici d’une attraction hype dont l’ambiance bling bling vous donne le ton dès les premières secondes. Non, il faut y revenir et y traînailler un peu… Ça se mérite en quelques sortes !

Juin 2015
P’tite inflation au Saint Christophe, mais c’est compréhensible le gars est tout seul et ne ménage pas ses heures (sans compter les 4 années écoulées depuis la parution de l’article)… Café et thé now à 1,5€, vin rouge à 2,8€, houmous à 5,5€ – le plat du jour est passé à 11€. Nouveauté, tsatsiki et assiette de charcut’ respectivement à 4,5€ et 7€.
Assiette surprise Méditerranéenne du jour à 11€.
Et je maintiens, c’est parmi l’un des dernier bars de quartier de Bordeaux. Profitez-en pendant qu’ils sont encore là.

Tagué ,