Archives de Catégorie: Uncategorized

Restaurant Les Ateliers – Bordeaux

Où : 81 Rue Amédée Saint-Germain
Tél : 0557958912
Ouvert du lundi au vendredi, le midi uniquement
Paiement : CB, flouze

J’ai découvert ce restaurant en avril 1953, le 15 si je me souviens bien. J’y suis retourné en 1966, un midi de printemps, je sais plus trop quel mois ou quel jour… Et du temps s’est écoulé, j’ai perdu pied, pris entre la création du premier fond de pension pour le compte de la Bank of Arizona et la mise au point d’une machine à fabriquer de la pâte chocolatée sans huile de palme, taraudé par l’idée que le mal peut cohabiter avec le bien sans pour autant être capable, à l’époque, de trancher.

52 ans plus tard me revoilà aux ateliers – Reagan et Tatcher sont 6 pieds sous terre, il n’y a pas d’alternative, ça chlingue la fin des temps – Choc. Ici, depuis 1953 rien n’a changé alors que le monde est devenu une usine à fabriquer du concept : un local bien placé, une petite armée de bobos/semi-babas en quête de vérité facile, quelques palettes et un quatre-quart que ta grand mère aurait préparé en 3 minutes et bim ! Tu fais sonner le « gling » avec pas grand chose. Mais c’est pas important. C’est du rêve, du décor qu’on vend, pas du savoir-faire. « On » est un con, je sais. Mais il est pas le seul.

Aux ateliers c’est l’opposé, rien ne colle avec l’époque. Ni le concept parce qu’il y en a pas, ni la clientèle, ni la gueule des gérants et encore moins la qualité de ce qu’on te sert. Personne à Bordeaux ne propose (et ça dure depuis un bail) un menu de midi aussi goûteux (il te plait ce mot, hein ?) à ce prix là. Personne. Fraîcheur, originalité, coche la case de ton expression favorite, à 14€50 entrée-plat-dessert ?! Personne. Signe. Là.

Plus précisément ? Rien. Viens, tu verras. Ca change tout le temps, pas la peine de s’emmerder à décrire le menu du jour.

Ne va plus là ou ici, fuis l’uniformité, casse toi de l’hyper centre, lève ta fourchette et rebelle toi putain ! Tu peux venir en treillis si tu veux, mais appelle pour réserver – on est pas dans la jungle costaricaine non plus.

Publicités

2016 année de la …

8-Crazy-Pictures-Funny-Faces-While-Jumping-Into-the-Water

Bon bordel à tous, 37000 vues et plus en 2015 !! 50000 l’année prochaine ? Ca donnerait 25000 gaga (selon les ratios de stat fournis par wordpress mon chéri point com) qui sortent le soir, qui fument et qui fument et qui fument, et qui mangent, mangent, mangent, boivent, boivent, boivent. Si tant est que Bordeaux ne devient pas définitivement un musée/dortoir/baisodrome pour p’tites familles avec des blondinets dans des carioles hollandaises, et ils sont nombreux à y travailler, ça peut le faire. En 2017, je sais pas, mais en 2018, il y aura peut-être un Starbuck à saint mich’, les sex shop et les cabines de lap dance de la gare ne seront plus qu’un vague souvenir au creux d’une main. La mort aura tué la ville et mon blog par la même occasion. Elle aura bien tué Lemmy, alors…

En attendant, Inch’Allah tout le monde.

25000 vues en 2014 !!

Record battu !

Merci Homer !

25000 vues, j’en reviens à peine moi même ! Cette multiplication par 2.5 par rapport à 2013 est une bonne surprise mais en même temps une p’tite source de stress – Je m’explique.

Depuis sa création ce blog a pour vocation de partager avec vous des plans pas chers et PRINCIPALEMENT des restaus accessibles en soirée, mais je suis bien obligé d’avouer que cela devient de plus en plus compliqué…

En l’espace de 5 ans j’ai bien souvent vu les prix augmenter dans des proportions beaucoup plus élevées que les salaires, les menus du soir disparaître ou se prendre 20%, les tapas exploser et certaines adresses fermer au profit de nouvelles qui calent leurs tarifs sur une grille « classe moyenne / boboland » (s’cusez de l’usage du mot mais je crois qu’il décrit bien ce dont je parle). En clair, le popu recule à grand pas. Quand un quartier voit bourgeonner les galeries d’art, le vintage artificiel, les boutiques de bières à 4€ la bouteille de 25cl et les bars à vin où une assiette de tranchettes de fromage grimpe à 8€ et un verre à 4€ on sait que la messe est dite, que la tendance générale est à la « gagne », à la rentabilité maximale. Il ne s’agit pas d’une histoire de taxes ou d’inflation (d’ailleurs historiquement basse) mais d’évolution des mentalités. A midi les restaus affichent des tarifs attractifs mais le soir, hop, on se met à planer. Pas bon, pas bon.

Exemple avec un restau style « bar de village », esprit cool, déco dans le jus, qui s’est ouvert l’année dernière et que je ne nommerai pas :

  • 1 tapa à deux. 3 feuilles de salade avec un p’tit bidule au milieu. Assez bon mais aussi calant qu’une ostie.
  • 2 plats
  • 2 carafes de rouge (la première ayant fait office d’apéro), pif au cubi correct sans plus
  • 1 dessert partagé

Total 56€ !  Putain. J’ai voulu tenter, ok j’étais pas obligé mais heu… je referai plus ! Sérieux ça représente un budget quasiment multiplié par 2 comparé à ce qu’il aurait fallu claquer 2 ans avant dans le même coin.

Bon. Alors on fait quoi ? On reste à la maison ? On fait plus que des bouffes entre potes (dans mon entourage c’est devenu hyper fréquent, on va de moins en moins au restau en bande) ? Et bien je me suis dit que si je voulais continuer à alimenter ce blog j’allais devoir adapter le critère de sélection des établissements : continuer à chercher et privilégier des plans du soir pas chers, mais aussi intégrer de nouvelles adresses « pas trop chères ». Pas le choix, c’est ça ou plier boutique – en tout cas dans l’hyper centre de Bordeaux. Je verrai bien ce que ça donne à l’usage !

Et pour finir, si des propriétaires d’établissements lisent mes petites histoires je voudrais leur dire ceci : je vois pas mal de lieux dont la fréquentation diminue ou carrément fermer et je suis persuadé qu’en cette période difficile la tentation de tarifs trop élevés est un pari risqué sur le long terme.

Allez, bonne année et bises à toutes et à tous !

Pour des prix actualisés !

Les tarifs pratiqués dans les établissements évoluent de plus en plus vite me semble-t-il, malheureusement vers le haut, et je n’ai pas toujours la possibilité d’y retourner régulièrement sauf à me ruiner définitivement…
Alors si vous constatez un écart avec les prix annoncés sur Bordeaux pas cher écrivez un petit message à bordeauxpascher@gmail.com !

we-need-you-lol-chronogame

Merci d’avance !

 

Un p’tit sondage

Bonne année 2014 !

Bonne année à tous et à toutes ! Et merci pour l’intérêt que vous portez à ce blog… En espérant de nouveaux plans sympas pour lutter contre la morosité ambiante, dans le partage et la bonne humeur 😉

Près de 10000 visites cette année sur Bordeaux pas cher, moi j’dis