Archives de Catégorie: Faire ses courses

Epicerie – Viande – Poisson – Legumes – Bordeaux

Tiens, un article un peu à part… Quand vous n’êtes pas dans un troquet, ces soirs où il faut bien rester à la maison faute de moyens et/ou d’envie, que trouvez-vous dans votre garde manger ? Des tartes industrielles discount ? Pourquoi ne pas cuisiner un truc simple à bon prix ?! Encore faut-il trouver une source d’approvisionnement valable et toi qui débarque à Bordeaux tu fais comme tout le monde, tu traînes dans les grandes surfaces.

Depuis 40 ans la grande distribution nous a bien rabâché la leçon : le petit commerce se goinfre, les intermédiaires sont l’arnaque incarnée, merci Leclerc. Ce mécanisme de répartition naturelle de la richesse a été remplacé pour un système pyramidal qui rempli les poches de quelques multi-nationales. Combien de fois ne l’ont-il répété, que sans eux notre pouvoir d’achat serait catastrophique, que se nourrir serait un luxe pour la plupart, que Carrefour, Auchan et autres Leclerc étaient nos sauveurs ? Pourtant je préfère 50 commerces qui font vivre 50 familles qu’une moyenne surface qui emploiera 20 salariés anonymisés. Et avec les ‘markets’ de proximité le phénomène ne fait qu’amplifier.

Et bien, preuve à l’appui que tout cela est du bidon. Légumes, poissons, épicerie se trouvent [encore] à des prix inférieurs et pour une qualité supérieure à condition de connaitre les bonnes adresses de Bordeaux, la plupart dans les mêmes quartiers.

Je donc dresse ici une liste non exhaustive des plans pour trouver de l’alimentaire à prix sympa, les prix sont de mémoire.

La rue des Faures (en venant du cours Victor Hugo), à Saint Michel, toujours dans la place avec des bons spots pour

– la feta de l’épicerie Turque à l’angle (le bazar d’Istanbul) – brebis ou chèvre à 8€ le kilo, imbattable comparé à Salakis et compagnie, largement meilleure aussi. On y trouve également de la levure de boulanger fraîche (50 centimes), le genre de truc qui a presque disparu partout ailleurs (hé les boulangers, vous vendiez ça avant non ?), des épices, des fruits secs, des amandes, cacahuètes, pistaches à bon prix
– les légumes, dans les épiceries de la rue. J’ai souvent constaté des prix 20/40% inférieurs aux grandes surfaces les moins chères du quartier (carrefour Victor Hugo et Saint Jean)
– les merguez de la boucherie Rif au milieu de la rue des Faures, 8€ le kilo, pas de gras, excellentes.
– presqu’en face, la pâtisserie orientale « la rose des sables » – plein de délices à partir de 1€
– le thé dans l’épicerie à gauche au début de la rue, 4€ les 500g de thé au jasmin
– blancs de poulet un peu partout, qualité basique mais valable si petit budget
– épices type cumin, curry et toute la collection Spigol 2€
– les olives, 4€50 le kilo toujours dans l’épicerie turque au début de la rue, sans comparaison avec les horreurs vendues en grande surface, à un prix bien supérieur et complètement dégueulasses à moins de taper dans le haut de gamme (ahem, façon de parler)

Au marché des Capucins

– Légumes chez les vendeurs en extérieurs, prix ultra compétitifs – Repérez un gars à l’accent du sud ouest, il est là quasiment tout le temps, un choix restreint mais qualité et prix imbattables : 1€ ou 1,5€ le kilo, 2 salades pour 1€ et il connait sa marchandise, vraiment.
– Poisson à partir de 9€ le kilo à la Bordelaise de Marée à l’extérieur du marché, ouvert que le week-end me semble-t-il. Grand choix.
– Charcuterie familiale la Vosgienne, dans le marché face nord. Chipo au vin blanc 14€ le kilo, pâté de tête 16€, boudin 14€. Quand on compare avec l’équivalent en marque de la grande distribution les prix se tiennent et la qualité n’a RIEN à voir. Super sur tous les plans.
– Pinard vendu au litre, le vendeur se trouve face est, vous amenez vos bouteilles et il rempli. Petits prix, CB sans minimum.
– Huîtres non calibrées chez le vendeur de l’allée centrale, 3€ le kilo.
– Au tout début de la rue de Bègles, une épicerie asiatique bien achalandée idéale pour les épices, fruits et légumes et préparations exotiques.

Un peu plus excentré

La poissonnerie « Vents et Marrés » à la barrière de Bègles. La quantité de produits de la mer est phénoménale et les prix super bas. Ouvert du mardi au samedi jusqu’à 20h ! En vélo c’est 15 minutes du centre de Bordeaux. Suivre rue de Bègles à partir des Capucins, c’est tout droit !

Allez, arrêtons de filer notre pognon à Mulliez et ses petits amis ! Et en faisant vos achats dans ces petits commerces vous nouerez des liens, à force on vous reconnaîtra, vous papoterez et on vous fera parfois un petit cadeau. Rien à voir avec la queue d’une caisse enregistreuse, quand c’est pas vous qui faites le boulot avec les caisses rapides qui ne sont q’un moyen supplémentaire de limiter la masse salariale et augmenter le bénéfice.

Après tout, nous avons été bien éduqués puisque chez Mac Do, non contents de poireauter debout pour passer commande nous faisons même le ménage une fois notre « festin » terminé. Ça vous choque pas ? Sans déc.

Publicités