25000 vues en 2014 !!


Record battu !

Merci Homer !

25000 vues, j’en reviens à peine moi même ! Cette multiplication par 2.5 par rapport à 2013 est une bonne surprise mais en même temps une p’tite source de stress – Je m’explique.

Depuis sa création ce blog a pour vocation de partager avec vous des plans pas chers et PRINCIPALEMENT des restaus accessibles en soirée, mais je suis bien obligé d’avouer que cela devient de plus en plus compliqué…

En l’espace de 5 ans j’ai bien souvent vu les prix augmenter dans des proportions beaucoup plus élevées que les salaires, les menus du soir disparaître ou se prendre 20%, les tapas exploser et certaines adresses fermer au profit de nouvelles qui calent leurs tarifs sur une grille « classe moyenne / boboland » (s’cusez de l’usage du mot mais je crois qu’il décrit bien ce dont je parle). En clair, le popu recule à grand pas. Quand un quartier voit bourgeonner les galeries d’art, le vintage artificiel, les boutiques de bières à 4€ la bouteille de 25cl et les bars à vin où une assiette de tranchettes de fromage grimpe à 8€ et un verre à 4€ on sait que la messe est dite, que la tendance générale est à la « gagne », à la rentabilité maximale. Il ne s’agit pas d’une histoire de taxes ou d’inflation (d’ailleurs historiquement basse) mais d’évolution des mentalités. A midi les restaus affichent des tarifs attractifs mais le soir, hop, on se met à planer. Pas bon, pas bon.

Exemple avec un restau style « bar de village », esprit cool, déco dans le jus, qui s’est ouvert l’année dernière et que je ne nommerai pas :

  • 1 tapa à deux. 3 feuilles de salade avec un p’tit bidule au milieu. Assez bon mais aussi calant qu’une ostie.
  • 2 plats
  • 2 carafes de rouge (la première ayant fait office d’apéro), pif au cubi correct sans plus
  • 1 dessert partagé

Total 56€ !  Putain. J’ai voulu tenter, ok j’étais pas obligé mais heu… je referai plus ! Sérieux ça représente un budget quasiment multiplié par 2 comparé à ce qu’il aurait fallu claquer 2 ans avant dans le même coin.

Bon. Alors on fait quoi ? On reste à la maison ? On fait plus que des bouffes entre potes (dans mon entourage c’est devenu hyper fréquent, on va de moins en moins au restau en bande) ? Et bien je me suis dit que si je voulais continuer à alimenter ce blog j’allais devoir adapter le critère de sélection des établissements : continuer à chercher et privilégier des plans du soir pas chers, mais aussi intégrer de nouvelles adresses « pas trop chères ». Pas le choix, c’est ça ou plier boutique – en tout cas dans l’hyper centre de Bordeaux. Je verrai bien ce que ça donne à l’usage !

Et pour finir, si des propriétaires d’établissements lisent mes petites histoires je voudrais leur dire ceci : je vois pas mal de lieux dont la fréquentation diminue ou carrément fermer et je suis persuadé qu’en cette période difficile la tentation de tarifs trop élevés est un pari risqué sur le long terme.

Allez, bonne année et bises à toutes et à tous !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :